Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 22:14

Pour tous les amoureux de la langue bambara, l'évènement marquant de cette année 2011 a été la sortie au mois de septembre du dictionnaire bambara-français de Gérard Dumestre.

 

dictionnaire-bambara-francais-suivi-d-un-index-abrege-franc.jpg


L'auteur a enseigné le bambara pendant plus de 30 ans à l'INALCO (Langues'O) à Paris et a consacré ses recherches à la langue et à la littérature orale bambara.


Ce dictionnaire est un ouvrage monumental et très complet, de plus de 1000 pages.

L'introduction, très précise, indique de manière claire comment utiliser le dictionnaire et donne la liste des sources utilisées.

Ensuite, la quasi-totalité de l'ouvrage est consacrée à la partie bambara-français. L'auteur donne de très nombreux exemples, ce qui est très appréciable quand on veut être certain du sens d'un mot.

A la fin de l'ouvrage, on trouve un "index abrégé français-bambara" de plus de 100 pages, qui est un bon complément à la partie principale.


 

La sortie de cet ouvrage fera sans doute date dans l'histoire de la langue bambara.


Si on peut émettre un petit regret, à destination de l'éditeur, c'est sur la qualité de la reliure, dont on doute de la résistance sur le long terme pour un ouvrage aussi volumineux.

Cela en fait, en plus de son poids, un ouvrage peu transportable.

Ceux qui souhaitent un ouvrage plus transportable préféreront le dictionnaire de Charles Bailleul. Les deux ouvrages sont ainsi complémentaires.


Outre cet aspect pratico-pratique, les deux ouvrages sont complémentaires à d'autres points de vues, même si notre préférence reste pour l'ouvrage de Charles Bailleul  :


- Globalement, le dictionnaire de Gérard Dumestre excelle par le nombre de ses entrées et des exemples fournis, mais celui de Charles Bailleul est plus clair dans l'information fournie. Bailleul divise bien les différents sens d'un mot et met les exemples en regard, tandis que Dumestre liste tous les sens d'un mot, puis donne tous les exemples (nombreux!), ce qui fait qu'il est souvent difficile de s'y retrouver.


- On apprécie davantage chez Bailleul la marque par un point de la césure entre les éléments de base des mots dérivés et composés, ainsi que leur traduction en dessous du mot bambara. Si le sens des éléments de base est indiqué par Gérard Dumestre, la césure entre ces élements n'est pas indiqué, or ce n'est pas forcément évident pour un débutant dans l'apprentissage de la langue.


- Au niveau des mots ayant de très nombreux sens, comme par exemple la postposition "fɛ", l'ouvrage de Charles Bailleul permet de balayer rapidement les différents sens du mot, alors que celui de Gérard Dumestre est parfois plus confus, donnant une grande quantité d'exemples sans synthétiser réellement  les différentes acceptions du mot.


- Au niveau de la notation des tons, on aura tendance à préférer le système de notation de Charles Bailleul qui ne note que les tons bas et les tons bas modulés ascendants. Cela nous semble le système le plus "économique" et le plus simple à comprendre.

 

- Le dictionnaire de Bailleul donne le caractère transitif ou intransitif de base des verbes, ce qui est fondamental dans la logique de la syntaxe du bambara. C'est un élément essentiel pour pouvoir correctement comprendre et parler le bambara. Or Dumestre ne donne pas cette information, ce qui est vraiment très dommageable.

 

 

Pour conclure on dira que le dictionnaire de Gérard Dumestre est surtout destiné aux utilisateurs chevronnés, qui maitrisent déjà relativement bien la langue bambara.

Aux autres, et notamment aux débutants dans l'apprentissage du bambara, on conseillera plutôt le dictionnaire de Charles Bailleul, qui est plus simple d'utilisation et plus pertinent dans l'information fournie.

 

 

 

La description de l'ouvrage sur le site de Karthala :

http://www.karthala.com/2466-dictionnaire-bambara-francais-suivi-d-un-index-abrege-francais-bambara-9782811105426.html


 




 


Partager cet article

Repost 0
Published by apprendrelebambara - dans Dictionnaires
commenter cet article

commentaires